Police!! Plus un geste!!!

Publié le par pchan

Ah, il m'en est arrivé une bonne aujourd'hui.

Je revenais d'un complexe sportif, où j'étais allé demander les horaires d'ouverture de la patinoire, et m'en allait voir un ami qui tient une boutique de CD. Soudain, me voilà hélé par 2 agents de la force publique qui débarque de leur voiture (patoka en japonais, abréviation de patrol car) pour un contrôle d'identité.

Ils ont dû me prendre pour un Russe, qui font l'objet d'une suspicion aigüe, un peu comme les nord-africains en France! C'est donc la première fois en 8 ans que je me fais arrêter pour délit de faciès!!

Ca fait aussi 8 ans que je me ballade au Japon sans mes papiers d'identité (ni passeport, que je ne veux pas perdre ou abimer, ni carte d'étranger, que je ne peux pas obtenir du fait du statut de mon visa). Je rappelle que les étrangers au Japon doivent obligatoirement avoir sur eux un document permettant leur identification.

Je fûs donc convié à monter dans la voiture pour un premier interrogatoire succint (nom, date de naissance et tout le bordel). Le truc, c'est que je connais un peu la loi, ayant été moi-même employé dans une administration française que je ne nommerais pas. Donc, quand j'ai annoncé que j'avais un visa "Officiel" (juste en dessous les "Diplomates") et que mon épouse était employée par le Ministère des Affaires Etrangères, l'attitude du policier a un petit peu changer. J'ai eu droit à une petite leçon de morale et il a tout de même fallu que je les accompagne au Commissariat.

En sortant de la voiture, j'ai été suivi de près par un autre agent qui avait l'air prêt à me sauter dessus des fois que je m'enfuis. J'ai alors été placé dans une pièce d'environ 1 mètre sur 2 (pas une cellule) et deux agents en civil (les chefs?) sont arrivés.

J'ai raconté mon aventure une fois de plus en leur faisant remarquer que c'était la première fois que je suibissais ce genre d'expérience. Ils ont été très courtois, mon niveau linguistique et surtout, mon expérience passée aidant pour beaucoup.

Après diverses vérifications (ils ont peut-être appelé l'Ambassade à Tokyo ou l'Alliance Française de Sapporo), ils m'ont ramené à mon domicile dans une voiture banalisé (pour ne pas attirer l'attention des passants) afin de vérifier mon passeport.

Vérification faite, ils m'ont proposé de me raccompagner jusqu'à chez mon ami disquaire. Quelle politesse!! Avant de descendre de la voiture, je leur ai dit en rigolant qu'on serait peut-être amenés à se revoir si je me faisais encore arrêter!

Conclusion : la Police veille, mais ce n'est pas pour ça que je vais désormais me ballader en permanence avec mon passeport!!

 

 

 

Publié dans Hokkaido

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

KM 02/11/2005 23:17

apres Depeche mode, ca se trouve pas vraiment au rayon fruits et legumes...

KM 02/11/2005 12:11

en france tu rentres par tes propres moyens.

pchan no okusan 02/11/2005 11:26

Moshi moshi, la police?? Je l'ai vu!!!! Cet individu squatte mon appartement tous les jours. A moi les sous sous, hihihi!!! Ca t'apprendra a vouloir encore fouiner chez les disquaires!

pchan 02/11/2005 11:14

Ludo : oui mais ce sont mes vrais cheveux! Comme ça, je fais vraiment Russe!

Ludo 02/11/2005 09:55

Non, on me la fait pas, c'est pas ton oreille!